08.02.2016 / Infrastructures

Le 8 février 2016, le secrétaire d'Etat chargé des Transports, Alain Vidalies, a annoncé lors d'une conférence de presse que 300 millions d'euros seront débloqués en 2016 pour pour l'entretien du réseau routier national non-concédé. Ce chiffre est en augmentation de 50 % par rapport à l'année 2015. Près de 400 opérations de régénération seront menées cette année.

Par ailleurs, Alain Vidalies a annoncé que les équipements fluviaux se verraient doté d'une aide financière de 70 millions d'euros. Soit 40% de plus que l'an dernier.

Le communiqué du ministre souligne que les infrastructures routières et fluviales sont des artères vitales des territoires et de notre économie. L’entretien des réseaux est une activité fortement génératrice d’activité et d’emploi, pour les entreprises de travaux publics et les territoires. Tout investissement dans ces réseaux est à ce titre synonyme d’emplois immédiats, utiles et durables. « Préserver notre patrimoine routier et fluvial est un devoir : c’est investir dans l’avenir tout en soutenant dès aujourd’hui l’activité et l’emploi dans les territoires », a affirmé Alain Vidalies.

A télécharger

Ministère de l'Écologie, du Développement durable et de l’ Énergie
2016