Observatoire national de la route : publication du rapport 2017

08.11.2017 / Infrastructures

Le rapport ONR 2017 (téléchargeable ci-dessous) traite des informations relatives aux réseaux routiers national et départemental pour les années 2013-2016. Après une présentation des enjeux globaux de l’Observatoire, le document analyse les moyens financiers consacrés à l’entretien et à l’exploitation des réseaux puis, il présente les outils et les méthodes permettant la gestion du patrimoine routier et une meilleure connaissance de son état.

Piloté par l’Institut des routes, des rues et des infrastructures pour la mobilité (IDRRIM) depuis janvier 2016, l’Observatoire national de la route (ONR) a été créé pour répondre aux défis de l’entretien et de la préservation du patrimoine routier. Il présente ses premiers résultats et publie un rapport 2017 sur les moyens consacrés, les méthodes de gestion et l’état du patrimoine.

L’ONR concerne l’ensemble des gestionnaires routiers : l’État, via le réseau des directions interdépartementales des Routes (DIR) représentant 12 000 km, le réseau départemental pour 377 000 km et le réseau communal et intercommunal pour 673 000 km.

Les premiers résultats s’appuient sur les données publiées par l’État sur le réseau routier national et sur les informations recueillies par enquête auprès d’un échantillon de 57 départements. Ils permettent de mettre en valeur les grandes tendances suivantes :

  • l’évolution des moyens consacrés au patrimoine routier (chaussées et ouvrages d’art) ;
  • le rapport entre les dépenses d’investissement (hors grands travaux) et de fonctionnement (hors personnel) ;
  • les données disponibles au sein des collectivités et décrivant l’état du réseau.

Avec l’objectif de publication d’un rapport annuel, les prochaines étapes pour l’ONR seront :

  • d’élargir le panel des participants afin d’obtenir des résultats globaux concernant l’ensemble des gestionnaires ;
  • de recueillir des données sur l’état effectif du patrimoine ;
  • de poursuivre sa réflexion sur le développement de son schéma de fonctionnement pour l’inscrire dans la durée.

A télécharger