Observatoire national de la route : publication du rapport 2018

16.11.2018 / Infrastructures

Piloté par l’IDRRIM depuis janvier 2016, l’Observatoire national de la route (ONR) a été créé pour répondre aux défis de l’entretien et de la préservation du patrimoine routier.

La publication du 1er rapport de l’ONR en novembre 2017 a été la traduction concrète de la volonté partagée des représentants des gestionnaires publics des réseaux routiers (État, ADF, AdCF) et des professions routières (Routes de France, STRRES) de créer au sein de l’IDRRIM, un outil au service des politiques durables de gestion du patrimoine routier.

Pour cette 2e édition du rapport de l’ONR, la dynamique engagée en 2017 se devait d’être poursuivie et amplifiée. Avec 65 départements ayant participé à l’enquête, les premières métropoles, et surtout une meilleure qualité de réponses, cet objectif est atteint. En y ajoutant les données publiées par l’État et les premières démarches visant à élargir cet observatoire au groupe des communautés de communes exerçant la compétence voirie, la réussite de cette démarche doit beaucoup à l'engagement de chaque collectivité participante.

Ce 2e rapport marque aussi un tournant : il dresse, pour la 1re fois, un état général des réseaux routiers gérés par les départements (chaussées et ouvrages d’art), à partir d’un échantillon représentant plus de la moitié de ces collectivités et plus de 200 000 km.

55 % des chaussées départementales sont en bon état, 33 % nécessitent un entretien et 12 % sont en mauvais état.
63,8 % des ponts départementaux sont en bon état, 27,5 % nécessitent un entretien spécialisé, 6,7 % des travaux de réparation, et 2 % de fortes réparations.
Nul doute qu’il aidera chaque gestionnaire routier à situer son action au regard des enjeux d’une gestion patrimoniale de ses infrastructures routières à renforcer.

A télécharger