Observatoire sanef des comportements sur autoroute

29.06.2017 / Infrastructures, Sécurité routière

A la veille des départs en vacances depuis 2012, le groupe sanef réalise chaque année un observatoire des comportements sur autoroute pour connaître les comportements à risques et ainsi, agir dessus. Confié au CEREMA Normandie Centre, l’objectif est d’analyser d’une année sur l’autre l’évolution des comportements au volant.

Focus 2017 sur la sécurité du personnel autoroutier
L’accidentologie des agents autoroutiers ne cesse d’augmenter, depuis le début de l’année 2017, ils sont concernés par 3 accidents/semaine. En mars dernier, Bruno, agent sanef, perdait la vie sur l’autoroute A1 au niveau d’Arras alors qu’il posait un balisage.

Le comportement en zone de chantier :

  • 72% des accidents surviennent lorsque les agents sont en intervention (balisage ou urgence)
  • 75 % des conducteurs sont en excès de vitesse dans les zones de travaux. Le bon comportement : respecter la vitesse affichée pour la sécurité de nos agents.
  • 45% des voitures et 85 % des poids-lourds se déportent à moins de 200 mètres de la zone de travaux. Le bon comportement : les travaux sont signalés à 800 mètres avant le chantier, anticiper et se déporter le plus tôt possible.

Observations 2017

Le respect des vitesses en vigueur
41% des conducteurs roulent à plus de 130 km/h
Le bon comportement : sur autoroute, c’est 130 km/h par temps clair et 110 km/h par temps de pluie.

Les distances de sécurité
25% des conducteurs ne respectent pas les distances de sécurité
Le bon comportement : 2 traits = sécurité

Le non-rabattement sur la voie de droite
37% des conducteurs restent sur la voie du milieu alors qu’il peut se rabattre
la nuit c’est même plus d’1 sur 2
Le bon comportement : Je double puis je me rabats, je roule sur la voie de droite lorsque c’est possible !

L’usage du clignotant
26 % des conducteurs ne l’utilisent pas pour doubler
51% des conducteurs ne l’utilisent pas pour se rabattre
Le bon comportement : Le clignotant doit signaler tous les changements de direction.

Le téléphone au volant
4,1% des conducteurs ont le téléphone à l’oreille en conduisant
Le bon comportement : téléphoner réduit l’attention et multiplie par 3 le risque d’accident = alors au volant coupez votre téléphone !

A visionner

Découverte du métier de patrouilleur autoroutier